Pont de Chéruy - février 13


Ça commence à bien faire…

 

C'est vrai que les agents étaient plutôt "coopératifs" et prêts -afin de préserver une bonne ambiance- à accepter quelques entorses aux règles…

 

Sauf que réorganisations après réorganisations, les effectifs chutent et les moyens de remplacement fondent comme neige au soleil. On ne compte plus les agents en RTT ou même en CA à qui on demande de revenir travailler. (On n'hésite d'ailleurs pas à leur téléphoner plusieurs fois, pour "assurer le coup" !).

L'entraide (jusqu'à peu, pratiquée par beaucoup) est remplacée par la sécabilité à tout bout de champ ! Et la bonne volonté des agents remplacée par les injonctions et les pressions… envers ceux qui veulent faire respecter leurs droits et, en particulier, à l'égard d'un militant FO*.

 

Mais comme aurait dit ma grand-mère, tant va la cruche à l'eau...

 

*Il semblerait même que ses détachements syndicaux (1 jour par semaine) et ceux liés au CHSCT (10h par mois) seraient responsable, à eux seuls, de la désorganisation du centre. Pas moins !

 



05/02/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion