Les irritants de la distri


Comptages et p'tites arnaques

 

Lors des comptages qui  déterminent les futures réorganisations, il y a des particularités qui ne sont pas prises en compte et… qui énervent !

 

Un exemple à Eybens, sur la tournée 30 : lors du rendu de son diagnostic, la factrice constate qu'elle porte 15 paquets en… 13 minutes !

 

Il va donc falloir nous expliquer comment on distribue un colis en moins d'une minute.

S'il est possible, dans des conditions optimales (un paquet rentrant dans la boite aux lettres  placée au bord de l'habitacle de la voiture) de distribuer un paquet en 1 minute chrono, cela est impossible pour l'immense majorité des colis !

Ils sont de plus en plus volumineux (photos) et demandent, donc, largement plus de temps : il faut se rendre au domicile du client, attendre que celui-ci réponde et faire un avis en cas d'absence.

Tout ça en moins d'une minute ?!!

 

D'autres vols de minutes sont aussi d'actualité lors des comptages :

Avec le boum des ventes par Internet, le nombre d'encombrants est de plus en plus conséquent.

Et combien de minutes pour ça ?

Même pas un dixième de seconde puisque les encombrants sont comptabilisés comme de simples lettres, alors que le tri et la distribution s'effectue comme des petits paquets !

 

Il est grand temps que la Poste se penche sur le problème au lieu de nous répéter à longueur de journée que le trafic baisse.

 



25/01/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres