à la distri


Chavant, épisode 4 - mai 13


Pas de sécabilité cette semaine !

Mais des conneries, ça oui !

 

Ce matin, la décision de la Directrice d'Etablissement est tombée : la sécabilité additionnelle prévue cette semaine est abandonnée !

Mesure empreinte de sagesse et d'intelligence propre à calmer les esprits…

 

Sauf que, certain(e), qui maitrise un peu moins ces qualités, ont cru bon de rajouter leur "patte", leur "savoir faire" en annonçant aux agents que ce n'était que partie remise et que ces 4 jours de sécabilité seront faits ultérieurement !!!

 

Résultat : Alors que les agents allaient partir en tournée rassérénés… une nouvelle AG s'est tenue et une pétition immédiate a été signée par tout le personnel annonçant qu'ils ne les feront pas, ces 4 jours, un point c'est tout !

 

L'art de mettre de l'huile sur le feu, on vous disait !

 

PS : couvrir les tournées en souffrance, voilà qui aurait été autrement plus avisé ! > photo


16/05/2013


Chavant, épisode 3 - mai 13


Le chef à toujours raison !

 

Suite à l'annonce impromptue de journées supplémentaires de sécabilité (voir épisode 2), le personnel s'est réuni en AG. pour exprimer son (fort) mécontentement !

 

Alors que les facteurs ne demandaient qu'à être traité avec un minimum de décence, on a entendu un Chef d'équipe, peu scrupuleux, mettre la pression sur des CDD qui avaient courageusement participé à cette action en disant : "Tu es en CDD, tu ne feras pas carrière à la Poste" ou : "Ici, on n’est pas en démocratie, vous faîtes ce qu'on vous dit"…

 

Cela veut-il dire que ce Monsieur pense qu'il a tous les droits, que nous ne sommes que des pions corvéables à merci ?

A quoi sert de discourir sur la santé au travail, à quoi sert de faire semblant de s’intéresser à notre sort si c’est pour nous imposer du jour au lendemain des modifications d’horaire, de charge de travail ?

 

On ne lui jette pas la pierre (pour l’instant) mais nous lui conseillons de demander à sa hiérarchie la communication du BRH "Méthode de conduite du changement" du 28 mars 2013 dans lequel on peut lire dès la 1ère phrase du préambule : "La qualité de vie au travail […]  à l'ambition d'installer un dialogue social de qualité, marqué notamment par le respect des personnes en toutes circonstances."

 

Nous pensions que ce document avait fait l'objet d'une large communication auprès des managers.

Aurions-nous eu tort ?



15/05/2013


Chavant, épisode 2 - mai 13


Sécabilité inopinée, nouvelle version !

 

Au mois de janvier,  on nous offre gracieusement 4 jours de sécabilité sur 2 semaines, en raison du  trafic qui sera explosif (Aahh ! Trafic, quand tu nous tiens !).

Manque de bol, les 2 semaines annoncées sont plus faibles que prévu, voire  très très faibles. Qu'à cela ne tienne, on nous annonce, toujours au mois de janvier, que les dites semaines seront récupérées lors de la semaine 20 (Est-ce que la semaine 20 ça parle à quelqu'un ?)

 

Puis la prod fait le mort jusqu’au mardi de la semaine 20 et là, elle annonce qu'il y aura sécable toute la semaine comme "ça a été prévu au mois de janvier"...

On peut vraiment dire que le « Grand Dialogue » a fait avancer à grand pas la communication dans les Etablissements Postaux !

 

Si ça, ce n'est pas de la sécabilité inopinée... !!?? (voir note de Patillot)

Pas d'affichage, une communication hyper défaillante, et après ils s’étonnent que l'on soit en colère et que l'on refuse de la porter cette foutue p....n de m....e de sécabilité.

 

Tout cela, bien sûr, se passait le mercredi 15 mai avec, soit disant, 81 % de trafic (merci la prod).


15/05/2013


Chavant - mai 13


Mercredi 15 mai : 81% de trafic 

 

Mais 81 % de quoi ?

De courrier à distribuer, de trieurs, de titulaires de quartiers, de recommandés ?

C'est quoi au juste le calcul d'ajustement ?

 

Il y avait soit disant 81 % de trafic, mais il y avait aussi quand même 36 recommandés pour la T306, 62 pour la T106, 40 pour la T203, 49 pour la T304, 36 pour la T305, 49 pour la T306, 39 pour la T401,37 pour la T404, 36 pour la T405, 41 pour la T502, 37 pour la T504, 51 pour la  T505, 41 pour la T506, 37 pour la T507, 46 pour la T701, 85 pour la T703, 36 pour la T 705.

Et pour les autres, c’était loin d’être 1 ou 2 recommandés ! Ça fait combien en pourcentage de trafic recommandé ?

Combien en encombrants ? (Qui augmentent régulièrement avec la vente par internet, non ?).

 

Combien de pourcentage de trieurs par rapport à ceux prévus à la dernière organisation ?

Combien de TCD correctement trié ?

 

Une journée de travail ne se résume pas au nombre de plis ! Nombre d’éléments entrent en jeu.

 

Alors on fait quoi maintenant avec ces 81% ?

 


15/05/2013


St Marcellin - mai 13


Réorg mal préparée, réorg repoussée !

 

Les facteurs l'avaient annoncé à leur direction depuis un certain temps déjà, cette réorg. était mal partie ! En particulier sur la question -récurrente- de la PNA.

Les FQ, FE et rouleurs avaient même, début mars, signé une pétition où ils dénonçaient les conditions de préparation de ce projet et annonçaient leur retrait des groupes de travail !

 

L'échéance (18 mai) approchant, les choses se sont un peu plus tendues. les AG se sont multipliées, les facteurs ont plusieurs fois montré les incohérences des rendus de tournée et la direction, incapable de répondre à leurs questions,  a décidé, la 1ère fois, de repousser le Comité Technique d'une semaine et la 2ème fois, la réorganisation… d'un mois !

 

C'est une bonne chose.

Encore faut-il mettre à profit ce délai pour répondre vraiment aux interrogations et accepter de modifier réellement le projet !

Tenir compte de l'enquête initiée par le CHSCT en fait partie.

 


14/05/2013


Les Abrets - mai 13


Il n'y aura pas de réorg. !

 

Comme nous l'indiquions dans le Nuipost d'avril, la Poste avait lancée la réorganisation des Abrets avec une échéance au 16 juillet 2013.

Malgré l'abandon de l'objectif premier du projet, à savoir le transfert des colis sur St Jean de Soudain, la réorganisation se poursuivait comme si de rien n'était.

 

C'est en audience, quand le DE nous a confirmé qu'un RPDC (regroupement de sites) à Pont de Beauvoisin intégrant Les Abrets était prévu en 2014 que ça a fait tilt.

En fin de compte, c'est bien 2 réorg. en 1 an qu'on voulait imposer aux agents !

 

Le courrier de FO à la DOTC et la pétition du personnel étaient clairs : l'accord-cadre signé en janvier et les textes afférents confirmaient que les 2 projets étaient bien des réorganisations au sens où ils impactaient "l'organisation et le fonctionnement des services."

 

On pouvait craindre de la part de la DOTC de vaines arguties. Cela n'a pas été le cas, elle a respecté l'accord.


04/05/2013


Rives - mai 13


Audience suite au préavis de grève

 

Reçus mardi 30 avril, les personnels et FO ont pu exprimer leur ras le bol du bricolage qui prévaut sur le site depuis quelques semaines.

Bricolage dû essentiellement aux arrêts de travail (qui remontent en flèche ces derniers mois) et qui obligent à la sécabilité, l'embauche à retardement de CDD et le tour de congés d'été en latence !

 

Congés d'été

> Lire

 

Sécabilité

> Lire

 

Moyens de remplacement

> Lire

 

Divers

> Lire

 

Bilan

Comme d'habitude, la direction louvoie ("les CA ? On n'était pas au courant") oublie ("un CDD à l'année ? C'était marqué où ?") ou escamote ("le CDD à l'année, c'est sur toute la plaque !").

La confiance n'est donc pas vraiment au rendez-vous et nous avons demandé que les rares points positifs soient écrits noir sur blanc !

 

A suivre.


01/05/2013


Rives - avril 13


Absences = sécabilité = Ras la casquette

= préavis de grève

 

Ça couvait depuis un petit moment.

Les nombreuses absences (5 en ce moment !) qui ne sont pas remplacées, le recours systématique à la sécabilité  (sécabilité inopinée sur des arrêts supérieurs à… 15 jours !), le CDD promis mais jamais arrivé (promis depuis… 16 mois, quand même !)… Bref, un bon paquet de raisons pour exprimer leur ras le bol.

 

Et la cerise sur le gâteau, c'est quand on apprend que le tour de congés d'été fait en janvier n'a toujours pas été communiqué aux agents faute de moyens de remplacement pour cette période !

On est à un mois du tour et la direction de l'établissement n'a toujours pas pris de disposition pour assurer les congés des collègues !

 

Rappelez-moi le nom de la campagne de la Poste ?

Oui, j'y suis ! : "La qualité de vie au travail" !!

 

Et bien, cette "qualité", les agents de Rives ont demandé à FO de l'assurer par… un préavis de grève !

 

> Lire le préavis


28/04/2013


La Côte St André - avril 13


Les objectifs chiffrés sont retirés !

 

Il y a quelques semaines, la direction locale avait décidé d'imposer à tous les facteurs, des objectifs financiers chiffrés (60€/mois !)

 

Devant le tollé provoqué par cette mesure, les militants FO avaient pris l'initiative d'une pétition rapidement signée par tout le personnel.

Nous étions également intervenus lors de la CDSP du 5 avril.

 

Aussi, les derniers facteurs à passer leur entretien d'appréciation avaient pu constater que ces objectifs chiffrés avaient été abandonnés et remplacés par la simple mention "Apport d'affaires et vente de produits".

Ce qui laisse la liberté de vendre aux agents qui se sentent la fibre commerciale sans obliger les autres à des résultats chiffrés. C'est un moindre mal car cette activité (qui nécessite formation et temps) comptera tout de même pour 25% dans les objectifs individuels !

 

Restait à régler le cas de la grande majorité des facteurs qui devaient collecter pour 60€ par mois !

C'est chose faite aujourd'hui ! Les feuilles ont été récupérées et rectifiées !

 

 


21/04/2013


Moirans - mars 13


Des paroles... aux actes !

 

Moirans, mars 13Depuis un an, on nous serine avec le "Grand Dialogue", plus récemment, avec la "Qualité de vie au travail" et l'accord-cadre. Les déclarations sont nombreuses qui nous annoncent un vrai changement dans les relations entre la Poste et ses agents.

 

L'information n'a pas dû arriver jusqu'à Moirans où une collègue qui cumule de nombreux CDD depuis… 8 ans se voyait refuser le CDI tant mérité. Du coup, cet agent a attaqué la Poste afin d'avoir -enfin- ce passeport pour une vie normale.

Le résultat a été sans surprise puisque le tribunal lui a accordé le CDI tant désiré.

 

C'était sans compter avec l'esprit revanchard de certains responsables qui décident de faire appel de cette décision prud'homale et lui interdisent l'accès aux locaux et au travail !

 

Le ras le bol de cette situation ubuesque a décidé les postiers de Moirans à passer à l'action.

 

S'appuyant sur l'intersyndicale FO, SUD, CGT, ils réclament la seule solution humaine qui prévale, c'est à dire l'embauche immédiate de leur collègue et ce, sans attendre le résultat du procès en appel.

 

La balle est dans le camp de la Direction, mais sans résultat positif, les collègues sont prêts à se mobiliser pour que les paroles se traduisent enfin en actes.



19/03/2013


La Mure - mars 13


Réorg et "Qualité de vie au travail" : ça commence mal

 

La MureDans le 1er document qui est fourni aux OS pour le lancement d'une réorganisation, il est stipulé que la nouvelle organisation "améliorera les conditions de travail des agents".

 

Dernièrement, on a tous reçu ce document qui s'appelle "Qualité de la vie au travail" ou il est stipulé que la Poste souhaite un dialogue de qualité pour mieux concilier les intérêts des agents.

 

Bref, que de bonnes intentions pour les personnels !

 

Mais celles-ci n'ont pas dû arriver jusqu'à la Mure. En effet, le 13 mars, lors de notre visite, les facteurs nous signalent des incohérences dans le découpage de leurs nouvelles tournées.

 

Afin de commencer à y remédier, on espérait un dialogue constructif avec l'encadrement local. Peine perdue ! La proposition d'un vrai groupe de travail qui prenne le temps de revoir l'organisation (les facteurs ne veulent pas galérer pendant 2 ans avec des tournées faussées au départ !) a obtenu une réponse négative !

 

Devrons-nous passer à la vitesse supérieure et utiliser le dispositif d'alerte sur le non respect du dialogue social ou l'encadrement se sentira t-il concerné par les engagements de la Poste et acceptera de revoir sa copie ?

 


17/03/2013


Chavant - mars 13


vie au travail améliorée = personnels motivés

 

Des conditions de travail agréables, c'est essentiel pour la qualité de vie, pour de bonnes relations sociales. Les responsables de Chavant l'ont bien compris qui sont passés maitres dans la résolution des problèmes, petits et grands.

 

Aussi, les collègues ont voulu marquer cette fierté d'appartenir à cet établissement, de travailler sous les ordres d'une direction si avisée dans ses choix !

Ils ont tenu à poser pour la postérité. Une manière de dire qu'ils n'oublieront pas tout le bien qu'on leur fait.

 

Chavant


10/03/2013


Pont de Chéruy - mars 13


Appréciation, cuvée 2013

 

Dans un précédent article, nous faisions état des problèmes engendrés par la raréfaction des moyens de remplacements de ce bureau.

La Direction, à qui on ne reprochera pas d'être "innovante", vient de trouver un nouveau moyen de faire des économies…

 

Elle propose aux agents (volontaires) de tenir leur entretien d'appréciation… en dehors des heures de travail !

 

Comme ça, on aura le temps de le faire tranquillement, sans stress excessif… et puis ça ne gênera pas la bonne marche du service !

Et pour la compensation en heures sup. ? Ben, quand même, c' est pour votre bien, vous n'allez pas réclamer en plus !

Et pour les autres ? Ben, on les fera avant le départ en tournée… mais ils risquent d'être bâclés !

C'est vous qui voyez !

 


06/03/2013


Chavant (pffff) - février 13


Retour vers le futur

 

Bon. On en était où, déjà ?

Ah Oui ! La direction avait décidé de remplacer la porte par… le même modèle !

 

On pouvait donc craindre le même résultat. On l'a !

 

 Chavant 10-1

 

La direction avait innové avec l'ancienne porte, permettant aux personnes de petite taille de circuler plus aisément, elle innove encore en facilitant, cette fois-ci, le passage du manut moyen.

 

Michel, un manut moyen (mais qui souhaite garder l'anonymat) nous montre cette nouvelle technique gestuelle.

 

Chavant 10-2

 


28/02/2013


Grésivaudan : sécabilité à 10 semaines


Un premier recul !

 

Bien évidemment, on savait que le nouveau DE n'en avait pas grand-chose à f… des particularités locales et des engagements pris par d'autres que lui : C'est moi le patron, vous allez vous en rendre compte !

 

Mais après plusieurs pétitions et interventions diverses, beaucoup de collègues de la vallée étaient prêts à aller plus loin dans la bataille contre la décision du patron d'infliger 10 semaines de sécabilité à tous.

 

Aussi, c'est avec un certain plaisir que les agents ont pris connaissance de la note ramenant le nombre de semaines à 8 au lieu de 10.

 

Une certaine satisfaction, oui ! Mais de là à sabler le champagne…

D'ailleurs, plusieurs sites lui ont rappelé que, chez eux, c'était 7 semaines et pas 8 !

 

Allez, encore un petit effort, m'sieur le directeur…

 


25/02/2013




Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion